Géographie

Une démarche géographique pourquoi?

Les différentes hypothèses étudiées, concernant l’étiologie de la Myopathie Atypique des équidés, au fil du temps ont pour point commun l’hypothèse de l’existence de conditions environnementales spécifiques (climat, biogéographie….) pour la mise en place du système pathogène. C’est dans ce contexte qu’une démarche de géographie de la santé a été initiée au sein de l’équipe dans le but d’étudier plus avant le relationnel environnement/Myopathie Atypique.

Ce que c’est?

Une démarche réflexive sur le lien environnement/Myopathie Atypique

Ce que ce n’est pas?

Une simple cartographie des cas servant à stigmatiser les propriétaires de chevaux ou de pâtures concernés par la Myopathie Atypique. C’est pour cela qu’une attention particulière est accordée aux échelles de représentation des cartes publiées ici.

« la géographie de la santé  contribue au projet en s’attachant à l’étude des spécificités de  l’environnement non seulement  à un instant déterminé mais également dans une perspective dynamique. L’épidémiologie ne remplace pas la géographie, elle explique le comment, la géographie le pourquoi » (M.Souris).

 

Comment cela fonctionne?

Grâce aux déclarations effectuées par les propriétaires et les vétérinaires il a été possible d’obtenir un certains nombre de données permettant de localiser une partie des cas avec précision.Seuls sont représentés les cas pour lesquels la qualité des données géographique (adresse de la pâture…) étaient de qualité. Toutefois le nombre de données exploitables étant pour l’instant assez restreint, votre aide est primordiale.

La localisation des cas dans le temps et dans l’espace permet de mettre en évidence une éventuelle évolution de la répartition des cas, permettant ainsi l’avancée de la recherche.

Par la suite ces données sont combinées avec d’autres d’ordre météorologique, géologique ou biogéographique afin d’étudier d’éventuels liens.