Diagnostic

Le diagnostic de myopathie atypique sera envisagé quand une partie ou l’ensemble des signes cliniques associés à ce syndrome sera rencontré.  Cette présomption sera renforcée ou invalidée suite à la réalisation d’un examen clinique approfondi et de dosages sanguins particuliers.  Enfin, le diagnostic définitif sera posé suite à un examen microscopique des fibres musculaires d’un morceau de muscle prélevé post mortem.

La MYOPATHIE ATYPIQUE sera présumée lorsque, chez un cheval séjournant LA MAJEURE PARTIE DU TEMPS EN PRAIRIE, vous observez, une partie ou la totalité, des signes cliniques suivants (pour plus de détails, voir la rubrique « LA MALADIE », sous rubrique « SIGNES CLINIQUES ») :

  • - FAIBLESSE
  • - CHEVAL TROUVE COUCHE AU PRE (VOIRE MORT)
  • - DIFFICULTÉS POUR SE LEVER
  • - URINE FONCÉE
  • - RAIDEUR
  • - MUQUEUSES CONGESTIVES (TRÈS ROUGES OU MAUVES)
  • - PSYCHISME DÉPRIMÉ
  • - TREMBLEMENTS MUSCULAIRES
  • - DIFFICULTÉS POUR RESTER DEBOUT
  • - DIFFICULTÉS OU REFUS DE SE DÉPLACER
  • - FRÉQUENCE CARDIAQUE ÉLEVÉE
  • - DIFFICULTÉS RESPIRATOIRES
  • - SUDATION
  • - HYPOTHERMIE
  • - COLIQUES
  • - LE CHEVAL VEUT MANGER !

Lorsque les signes cliniques précités sont observés en tout ou en partie, appelez de toute urgence votre vétérinaire traitant qui pourra identifier des signes cliniques plus spécifiques de la maladie.  Malgré la gravité de la maladie, le cheval tente généralement de manger ce qui est à sa portée.

.