Que faire en présence d’un cas?

Concernant le cheval atteint

  • - Appelez votre vétérinaire dès que vous observez des signes cliniques compatibles avec le diagnostic de la maladie (voir la rubrique « DIAGNOSTIC »).
  • - Déplacez au minimum votre cheval car tout mouvement aggrave la destruction musculaire.  Néanmoins, si ce n’est déjà le cas, il faut savoir que votre cheval va rapidement se coucher et sera incapable de se relever.  L’idéal est de le conduire vers l’écurie ou l’abri le plus proche où il pourra recevoir des soins appropriés ;
  • - Votre cheval a probablement froid !  Prenez sa température et si vous voyez qu’il souffre d’hypothermie (température rectale < 37°C), réchauffez-le ;
  • - Bouchonnez-le si le cheval transpire ;
  • - Votre cheval a probablement faim !  Attention, si vous lui donnez à manger, assurez-vous qu’il sait déglutir sa nourriture (ne donner que de petites fractions de concentrés pour chevaux) ;
  • - Donner du sucre et/ ou de l’eau sucrée si le cheval est capable de déglutir ;
  • - Munissez-vous d’un pot pour récolter l’urine dans l’éventualité où le cheval urinerait en votre présence.  Cet acte est primordial car il aidera grandement votre vétérinaire à faire le diagnostic.

Concernant les chevaux sains pâturant dans une prairie où un cas s’est déclaré

  • - Rentrez à l’écurie tous les chevaux se trouvant sur la pâture*;
  • - Nourrissez ces chevaux avec un mélange complet ;
  • - Proscrivez tout pâturage de la prairie par des chevaux (au moins à l’automne et au printemps) ;
  • - Abreuver les chevaux exclusivement via de l’eau de distribution ;
  • - Surveillez étroitement ces chevaux pendant 72 heures (voir signes cliniques de la maladie)
  • - Idéalement, demandez à votre vétérinaire traitant de contrôler les chevaux (effectuer un dosage de l’activité des enzymes musculaires dans le sang).

(*) si aucun hébergement n’est possible, trouvez d’urgence une autre pâture sèche, éloignée de tout cours d’eau, contenant peu ou pas d’arbres et sans présence de bois mort.  Si vous ne pouvez rentrer qu’une partie de vos chevaux, privilégiez ceux de moins de 5 ans et ceux de plus de 20 ans.