Pourquoi doit-on éviter le copier-coller ?

Les outils numériques actuels nous offrent toute une possibilité de faciliter notre vie pratique. Les calculs, la conception de projets ou encore les tâches bureautiques sont devenus si aisés que plus des trois-quarts de la population active ont un appareil connecté. De même les connaissances  – encyclopédie, Wikipédia, bibliothèque numérique – sont devenues universellement accessibles à tous ceux qui sont en ligne et en veulent, que beaucoup sont tentés de les « copier-coller ». Après tout, ne sont-elles pas là pour qu’on s’en serve ? Une bibliothèque remplie de livres non ouverts serait-elle plus intéressante qu’une autre plus visitée ? Et qui peut se vanter d’écrire mieux que celui qui l’a rédigé ? Mais les textes réglementaires en vigueur interdisent le plagiat ! Qu’appelle-t-on plagiat ? Pourquoi est-on tenté de plagier ? Pourquoi est-il nuisible ?

Que veut dire plagiat ?

Le mot « plagiat » sonne comme une idée de confiscation du bien d’autrui pour soi. Ce bien peut être des idées, des phrases, des œuvres qu’ils soient littéraires ou scientifiques. En d’autres termes,

  • une personne plagie un article ou un texte quand elle a « copié-collé » celui d’un autre sans avoir l’obligeance de dire la source,
  • quand elle ose présenter ou soumettre le travail d’un autre comme étant le sien, alors qu’aucune autorisation n’a été donnée,
  • faire la traduction d’un texte ou d’un discours dans une autre langue sans mention de la source.

Aux vues de ces définitions, on peut dire qu’une personne peut avoir plagié sans faire exprès. Néanmoins, accaparer instinctivement ou pas du travail d’autrui est un délit grave.

Pourquoi est-on tenté de plagier ?

Avec l’avènement de l’Internet, des textes, des idées, des connaissances, … foisonnent et sont mises à la disposition du public par un simple clic et quelques mots clés. Internet nous a tellement facilités la vie que la tentation de « copié-collé » est grande. Après tout, peut-on écrire mieux que l’auteur ?

En fait, cette question démontre une certaine marque de manque de confiance en sa propre valeur. Mais aussi, une paresse intellectuelle qui ne veut pas creuser, approfondir.

Internet est une ressource inestimable. Et, c’est en ce sens qu’il est un outil qui favorise le plagiat. Un travail bâclé ?  Un devoir  qui a pris de retard ? Hop, consulter Internet et « copier-coller » pour corriger ou rattraper le retard. Tout un mosaïque de textes piqués çà et là, et le tour est joué.

Pourquoi le plagiat est-il nuisible ?

Dans le monde de l’Internet, il y en a qui disent que plus vous êtes reproduit, plus le nombre de personnes qui vous connaissent augmentent. Aussi, si vous êtes plagié, c’est que votre travail est bon et c’est pour cela qu’il est repris ! Mais ceux qui affirment ce genre d’idées ont oublié que dans le plagiat, l’auteur est dénaturé. Il n’est plus reconnu comme tel et il perd sa paternité, son « bébé ».

Par ailleurs, en référencement, la multiplication identique d’un contenu risquerait de faire disparaitre l’article de l’indexation de recherche.

Conclusion

Si vous pensez gagner du temps et de la reconnaissance avec du plagiat, vous vous êtes trompés. La copie d’un article nuira l’article original mais également l’article-copie tant au niveau du référencement qu’au niveau intellectuel. De plus, vous commettez un délit grave.

Pour en savoir plus :

https://www.scribbr.fr/category/le-plagiat/

http://infolit.be/CoMLiS/ch10.html