Qu’est-ce que le régime Keto ?

Il existe plusieurs moyens pour garder la ligne, avoir un corps sain ou combattre certaines maladies. En principe il s’agit, soit de faire des exercices physiques périodiquement, soit de suivre un régime alimentaire adapté.

Pour ce dernier cas, les propositions sont nombreuses. La plupart consiste en une restriction et un rééquilibrage alimentaire. Dans le présent guide, faites connaissance avec le régime Keto. C’est un régime restrictif qui diffère des propositions dont nous avons l’habitude d’entendre parler.

Les origines du régime Keto

C’est dans les années 1920, voilà donc un siècle, que le régime Keto a été découvert. Ce régime est aussi connu sous le nom de régime céto. Son origine découle d’études faites par des médecins qui cherchaient un remède pour des enfants épileptiques. Les choses ont évolué et vers la fin des années 1990, de meilleurs résultats ont été trouvés.

Près de 50% des enfants pouvaient contrôler leurs crises de façon très encourageante. Au bout d’un an de ce régime, la crise a disparu pour 7% d’entre eux. Près de 30% étaient arrivés à réduire la fréquence de leur crise jusqu’à 90%. 

En quoi consiste le régime Keto ?

Le régime Keto est un régime strict pour lequel les apports alimentaires en glucide sont très réduits, allant de seulement 5 à 10 %. Les matières grasses composent par contre, 70 à 80% des aliments. Les protéines sont au taux de 20 à 25%.

Ce régime est donc très différent des recommandations habituelles des diététiciens et nutritionnistes. Ceux-ci proposent surtout des régimes hypocaloriques, donc des régimes d’éviction.

Par contre, suivre un régime riche en lipide entraîne une sensation de satiété. C’est pour cela qu’on appelle ce type de régime, régime satiétogène.

Comment fonctionne le régime Keto ?

Avec le régime Keto, l’organisme – ou plus précisément, le foie – produit beaucoup de corps cétoniques (d’où le nom, régime céto).

Le corps entre alors en état de cétose, à cause de la réduction de glucides. C’est en quelque sorte une manière de « forcer » l’organisme à puiser son énergie à partir de la graisse (les corps cétoniques) et non pas de sa source habituelle qu’est le glucide.

Lire :  Choisir un coiffeur pour son mariage à Bordeaux

Quels aliments alors?

Il s’agit de ne plus manger de fruits, sous quelque forme qu’ils soient (frais, séchés, crus, cuits ou en jus…), de féculents comme les patates, les grains comme le riz, le pain, les pâtes, ou les légumineuses, et d’autres produits sucrés.

Ce sont les aliments à base de lipides qui sont privilégiés. Ainsi, les fruits oléagineux (comme l’avocat…), les huiles végétales, les produits laitiers (beurre, fromage…), la charcuterie ou encore le poisson gras, composeront la majeure partie de votre alimentation.

Il existe sur le marché des compléments alimentaires conçus pour accompagner les régimes Keto. C’est le cas du Keto bodytone que vous découvrirez sur le site lebonketo.com.

Quels bienfaits avec le régime Keto ?

Ce type de régime est conseillé pour ceux qui cherchent à combattre certaines pathologies comme l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou aussi le diabète. Certains types de cancer sont également dans la liste des maladies que préviennent le régime Keto.

Pour le cancer, les cellules malades ne peuvent plus proliférer, étant donné qu’elles manquent de glucide, leur principale source d’énergie. Les corps cétoniques inhibent leur processus de développement.

Par ailleurs, le régime céto limite la perte de masse musculaire. La quantité d’énergie absorbée par l’organisme n’étant pas en baisse, c’est la qualité de la source d’énergie qui diffère de ce dont il a l’habitude de prendre.

Pour de plus amples informations, le Figaro magazine répond à la question qui vous taraude : est-ce que le régime Keto aide vraiment à maigrir ?

Le régime Keto est un régime stricte et restrictif. Il fonctionne en agissant directement sur l’organisme par la production de corps cétoniques, par le foie. Il faut sortir des habituelles recommandations en matières de diététique et de nutrition pour pouvoir le suivre. Pour cela, les lipides sont privilégiés et les glucides sont réduits au minimum.